PIB du bonheur #3 et repli sur soi

avril 2016

Fabrique Spinoza ; Institut Think

Pour sa 3e édition d’octobre 2016, le PIB du Bonheur – co-élaboré par la Fabrique Spinoza et l’Institut Think – progresse de 1,7%, plus vite que le PIB, mais dessine l’image du Français replié sur lui-même, et peinant à tisser un dessein collectif. 

Résumé

Entre avril et octobre 2016, une progression non négligeable de 1,7% du PIB du Bonheur qui dénote une amorce d’apaisement, mais cache un climat de repli sur soi ou son environnement proche, et peu d’engagement ou de confiance dans le collectif.… Dans un contexte où l’empreinte terroriste est encore présente mais qui quitte le quotidien, le profil du Français heureux se précise : homme, riche, diplômé, âgé, Breton, et non sympathisant du FN. De plus, le bonheur citoyen serait un sujet sous-représenté en politique, comparé à l’importance que les Français lui accordent. Il est susceptible d’influer sur leur vote, Juppé, Macron et Le Maire étant les plus sereins. Par ailleurs, questionné sur le PIB du bonheur, des élus formulent des propositions axées sur la gouvernance et la démocratie.

Le PIB du Bonheur, enquête auprès de 1000 répondants, co-élaborée par la Fabrique Spinoza et l’Institut Think, s’appuie sur 47 questions inspirées de la science du bonheur pour dresser un portrait détaillé du bonheur citoyen en France.

En savoir plus


À propos de l’ITBF


Un indicateur citoyen s’appuyant sur la science
Réalisé par l’Institut Think pour la Fabrique Spinoza, conçu à partir de contenus issus de la science du bonheur, l’ITBF interroge les Français sur leur bonheur global ressenti, sur leur propre fonctionnement psychologique, et sur leur perception de leur environnement de vie. Interrogeant un échantillon représentatif de la population auprès de 1 001 Français, âgés de 18 ans et plus, interrogés en ligne du 10 au 12 octobre 2016, selon la méthodologie des quotas, il permet d’exprimer la diversité des ressentis des Français. Il constitue un baromètre robuste, citoyen et trimestriel du bonheur des Français. Sa vocation est d’apporter un éclairage inédit face au PIB dont il suivra le calendrier de publication, compter ce qui compte vraiment, redonner au bonheur une place centrale dans la société et éclairer les politiques publiques.
Un indicateur complémentaire adressé au politique
En miroir de l’ITBF, la Fabrique Spinoza a réalisé ce 3e trimestre une enquête quantitative du 4 au 13 octobre auprès de 138 élus. Ces élus sont ceux qui ont spontanément souhaité répondre parmi un fichier exhaustif de 40 000 élus (sénateurs; députés; élus départementaux, régionaux, municipaux) issus de la France entière.