PIB du bonheur #4 et Présidentielle

mai 2017

Fabrique Spinoza ; Institut Think

Pour sa 4e édition de mai 2017, le PIB du Bonheur – co-élaboré par la Fabrique Spinoza et l’Institut Think – explore les relations entre bonheur national et élections présidentielles, révélant des enjeux de confiance, d’optimisme, et de relations aux institutions.

Résumé

Pendant les 6 mois séparant sa 3e et sa 4e édition de mai 2017, le PIB du bonheur baisse significativement de 1,7%* révélant les blessures d’une campagne présidentielle violente, des stigmates affectifs et de solidarité. L’élection laisse donc un impact affectif négatif et une fracture que les Français n’estiment pas réductibles par le nouveau président, même s’il incarne l’optimisme pour certains. Le manque de confiance en début de mandat et l’appel à un changement radical par les citoyens appellent spécifiquement le Président à mener des refontes profondes, y compris des institutions démocratiques. Le PIB du Bonheur, enquête auprès de 1000 répondants, co-élaborée par la Fabrique Spinoza et l’Institut Think, s’appuie sur 47 questions inspirées de la science du bonheur pour dresser un portrait détaillé du bonheur citoyen en France.