Le bonheur citoyen, facteur d’attractivité des territoires

mars 2019

Jacques-Pierre Mariot

En s’appuyant sur le concept de bonheur citoyen, l’ancien Président de la Fabrique Spinoza, Jacques-Pierre Mariot présente une nouvelle manière d’appréhender les territoires, de manière sensible et durable, ouvrant le chemin à de nouvelles politiques publiques.

Résumé

Notre parti pris : démontrer que le bien – être est un facteur majeur d’attractivité du territoire. Nous irons plus loin, en mobilisant un concept que nous avons forgé à la Fabrique Spinoza qui encapsule et amplifie la simple notion de bien – être : celui de « bonheur citoyen ». Nous nous attacherons à définir ce qu’il recouvre et l’appréhenderons non seulement comme levier d’attractivité d’un territoire mais aussi comme moteur de sa croissance. Le lecteur en charge de décisions publiques trouvera dans ce texte des clés pour éclairer sa réflexion.

En savoir plus

Quel est le meilleur endroit pour créer son entreprise, installer une filiale ? Quel est le lieu de vie pour mon métier et ma vie sociale, pour mes enfants et leur éducation Quel est le territoire le plus prometteur pour y projeter positivement mon avenir ? le plus accueillant pour mes projets, bref le plus hospitalier pour ceux qui y vivent et ceux qui projettent de s’y installer ? de telles questions identifient les facteurs d’attractivité d’un territoire. Voici des questions clés pour tenter d’identifier les facteurs d’attractivité d’un territoire alors que l’économie se mondialise, se digitalise et que notre mode de vie se « déterritorialise », que l’évidence du lien ressources locales – activité disparaît.