10 Propositions pour le ré-enchantement démocratique et citoyen

avril 2019

Ce rapport théorique et pratique pour une démocratie réenchantée formule des propositions qui s’articulent en 3 temps : outiller et informer, garantir la reconnaissance et l’empowerment, et enfin, lancer l’expérience du pouvoir citoyen en créant un nouvel indicateur du pouvoir d’agir des citoyens.

Fs 10 Propositions Reenchan… by fabriquespinoza on Scribd

Résumé

Ces 10 propositions pour le réenchantement démocratique et citoyen constituent une voix  collectivement construite qui soutient des initiatives existantes et des idées fortes dans lesquelles nos valeurs sont incarnées. Nous portons des propositions nouvelles que nous partageons avec l’ensemble des acteurs de la société civile qui souhaiterait les explorer et les mettre en oeuvre avec nous.

Ni utopiques ni empreintes d’une vision centrée sur le bonheur, ces propositions affirment que l’épanouissement des citoyens et donc de la vie démocratique s’ancrent dans des expérimentations concrètes et dans des changements de postures institutionnels.

Principalement nourries de travaux déjà existants, ces 10 propositions pour le réenchantement citoyen constituent une voix citoyenne collectivement construite qui soutient des initiatives et des idées fortes dans lesquelles nos valeurs sont incarnées. 

Mais aussi, nous avançons et portons des propositions novatrices que nous souhaitons partager avec l’ensemble des acteurs de la société civile qui souhaiterait les explorer et les mettre en œuvre avec nous.

Ces propositions s’articulent en 3 temps : outiller et informer, garantir la reconnaissance et l’empowerment, et enfin, lancer l’expérience du pouvoir citoyen en concevant un nouvel indicateur du pouvoir d’agir des citoyens.

En savoir plus

Lire les 10 grandes propositions en deux pages.

Simplifier et densifier les outils et l’animation de la vie démocratique, valoriser les structures de participation citoyenne déjà en place, inviter à développer des expériences concrètes en termes de scrutin

  • Proposition n°1 : Créer une plateforme gouvernementale unique dédiée à la vie citoyenne Outil administratif, outil d’information sur la démocratie locale, régionale et nationale en œuvre, outil participatif utilisable par les individus et les collectivités et institutions pour lancer des consultations et recueillir des avis, idées et voix.
  • Proposition n°2 : Mettre en place des agoras citoyennes permanentes Volet présentiel, de la vie citoyenne, espaces permanents dédiés à l’expression citoyenne, à l’échange d’idées et aux débats. Mobilisables temporairement par les pouvoirs publics pour partager les sujets démocratiques en cours de réflexion.
  • Proposition n°3 : Intensifier le soutien public aux Conseils citoyens Pour ne pas réinventer de nouvelles structures participatives, valoriser les travaux des Conseils citoyens, augmenter leurs moyens et leur visibilité.
  • Proposition n°4 : Expérimenter en parallèle au scrutin majoritaire le scrutin au jugement majoritaire Mettre en place des test locaux de scrutin au jugement majoritaire en parallèle des scrutins habituels pour comparer les résultats et décider en fonction des résultats de l’expérience des modes de scrutins les plus adaptés.

Placer l’information et la connaissance au cœur du processus démocratique : savoir et faire savoir ; informer, former, réguler l’information autour de la démocratie, accroître la qualité de la formation et l’accessibilité de la participation à la vie démocratique.

  • Proposition n° 5 : Soutenir et promouvoir le Fact-checking Impulser une campagne nationale sur le fact-checking et soutenir financièrement les acteurs du fact-checking.
  • Proposition n°6 : Promouvoir et tester l’Année de Formation Universelle Initier une réflexion gouvernementale autour de l’idée de l’Année de Formation Universelle et établir les conditions d’un test.
  • Proposition n°7 : Valoriser l’expérience démocratique Inscrire dans la loi l’obligation de reconnaître la voix citoyenne et en augmentant le temps de débat avec les experts et les acteurs des thématiques soumises à la réflexion collective.
  • Proposition n°8 : Considérer la connaissance comme un élément clé de tous les dispositifs de participation En mettant à disposition sur une page unique l’ensemble des avis et expressions citoyennes issus de dispositifs impulsés par les élus, et en densifiant la formation donnée aux citoyens participant.

En conclusion, deux propositions structurantes, pour refonder le rapport citoyen à la démocratie :

  • Proposition n°9 : Mettre en place une Assemblée citoyenne tirée au sort avec un mandat impératif relatif aux propositions du Grand Débat National Nous soutenons avec enthousiasme la proposition formulée et publiée par Démocratie Ouverte et un important collectif d’innovateurs démocratiques, acteurs, chercheurs, et citoyens de créer dans les meilleurs délais une Assemblée citoyenne tirée au sort dont les avis seront pris en compte par le gouvernement et qui sera impliquée dans la co-construction d’une réforme constitutionnelle.
  • Proposition n°10 : Impulser la réflexion autour d’un indicateur du pouvoir d’agir citoyen L’idée serait de mesurer et piloter le progrès d’une démocratie plus engageante avec la création d’un indicateur du pouvoir d’agir des citoyens fondé sur l’ensemble des participations citoyennes, qu’elles émanent de dispositifs initiés par les élus ou d’initiatives citoyennes associatives ou non. Nous appelons les think-tank, mouvements citoyens, élus et représentants des corps intermédiaires à prendre part à cette réflexion.